MÉDIAVILLA, LES BIBLES DU CALLIGRAPHE !

Du-signe-calligraphie

Du signe calligraphié à la peinture abstraite
de Claude Médiavilla – Editeur : Imprimerie Nationale – 332 pages – 1993

 

Premier des deux gros ouvrages de Claude Médiavilla, pour un voyage latin, européen, dans l’art calligraphique. La richesse des illustrations fait parfois, souvent, toujours pâlir les apprentis calligraphes, ne tremblez point devant l’ampleur de la tâche ! En même temps, je me dis que les maîtres-écrivains de l’époque, ne centraient leur travail que sur leurs écritures contemporaines. Je n’ai trouvé que ça pour me rassurer, ou excuser le peu devant l’excellence.

Claude-Mediavilla

 

L’abondance photographique d’orignaux manuscrits donne à voir, à sentir l’orthodoxie du moment, l’académisme qui fait rigueur et qui rassure par ses modèles imposés, l’apprenant. En vis à vis, une autre richesse rédactionnelle, celle des contextes historiques détaillés, des biographies de maîtres, des anecdotes paléographiques. Des Romaines à l’Anglaise, laissez-vous guider

Une dernière partie s’ouvre sur Calligraphie et peinture abstraite, l’expérience d’écriture plus intuitive, accompagnée d’une analyse du trait et de la forme. Là encore, tout ne m’est pas accessible, mais je comprends, je sens, comme une mise en préparation du cerveau, une éducation de l’oeil avant d’approcher ces pratiques. Je marque une petite préférence pour ce tome, plus “pédagogique”.
Crédit Photo : Lili Galipette http://www.desgalipettesentreleslignes.fr/
Le Bon Dieu habite !