LA CALLIGRAPHIE – MIRIAM STRIBLEY

couv

LA CALLIGRAPHIE

Miriam Stribley  – Janvier 1987 (Édition française)

Editions Dessain et Tolra – 160 pages – 23 x 23 cm

ISBN 2-249-27743-5

introduction

Une introduction “historique” en 10 pages illustrées couleur, survole un peu rapidement la vingtaine de siècle, mais la vocation de l’ouvrage n’est pas de donner aux lecteurs un cours de paléographie. Le format limite un peu l’exploitation iconographique.

alphabets

Un sommaire des alphabets chronologique, clair, présentant chaque écriture sur une ligne de lettres,  une sélection de “Black letter” (Gothiques) imposante et leurs cursives dans la foulée. Viennent en dernier tiers, les Italiques, Moulées et Modernes. Au total, j’en ai compté 101 !

onciales

Les planches en doubles pages sont augmentées d’un texte sucsinct de présentation, on en attend un peu plus sur la technique d’exécution : becs de plumes, interlignes, espaces, inclinaison. Parfois, un exemple en exergue, comme ici en bas de page

rotunda

ronde

D’autres exemples qui feront peut-être sourciller, les calligraphes continentaux… Certains tracés sont surprenants, mais là encore, l’absence de données techniques d’exécution nous prive de toute comparaison. Les écritures anglo-saxonnes sont aussi bien représentées, sauf bizarrement la Semi-Onciale Irlandaise, dont on retrouve une approche moderne étirée, adoptée par les Anglais. Rien non plus, sur les écritures d’outre Atlantiques, inspirées pourtant de la célèbre “Anglaise”. Je vous rassure, la Caroline de Charlemagne se retrouve dans les écritures nationales de l’Europe du Nord du VIII ème siècle, et sans “ascendantes en massue” , c’est vous dire messieurs, dames ! Je n’ai pas non plus retrouvé de Cancellaresca dans les Italiques.

 ornementation

Les dix dernières pages sont consacrées à l’enluminure et ornementation. En fait, il s’agit plus d’un catalogue de mises en pages modernes, riches, variées, souffles des prochaines inspirations. Ne vous attendez pas à une approche pratique de la dorure ou de la peinture à l’oeuf. Rajoutez index et crédits et voici l’ouvrage refermé. En conclusion, oui à la profusion d’alphabets présentés, mais dommage pour l’absence de conseils techniques ; l’ouvrage est donc plutôt à conseiller aux calligraphes ayant déjà une petite patte pouvant se référer à d’autres données techniques.

De l’occasion au neuf, le prix varie de 7 à 40 euros

signatureNB2TRANSP72